LES CARNETS DE TONI : LES COMMANDES D’ECLAIRAGE

Pour piloter vos éclairages, vous avez plusieurs solutions :
En premier lieu, vous pouvez mettre un interrupteur, mais l’interrupteur convient bien pour les lampes halogènes – sans transfos- et en quantité raisonnable.
Il convient aussi pour les ampoules à leds jusqu’à 15 – 20 ampoules maxi.
Le problème des ampoules leds est qu’elles sont alimentées par des transfos drivers, abaisseurs de tension, et ces transfos équipés de bobinages et/ou de condensateurs importants qui génèrent des surtensions ou surintensités importantes. ces surintensités créent des étincelles qui détruisent peu à peu le cuivre de l’interrupteur, et font que parfois, on entend l’interrupteur  » crasher ».
Pour des installations plus conséquentes, 30, 40, ou 50 ampoules leds, il existe un appareil bien adapté : le télérupteur.
Le premier avantage du télérupteur est que l’on peut le piloter avec plusieurs boutons poussoirs sur 2 simples fils, y compris avec des voyants.
Le second avantage est que le télérupteur établi, à la place de l’interrupteur, un contast aussi franc que puissant, grâce à son électro aimant.
L’interrupteur est équipé d’un micro ressort pour établir le contact, mais sa puissance, peine à établir un contact anti étincelles.
Par contre, l’interrupteur possède un fonctionnement silencieux, alors que le télérupteur emet un léger clic.
Il existe désormais des télérupteurs silencieux en mode radio ou non, qui offrent des contacts sains, mais avec des puissances plus faibles

Le pilotage des circuits d'éclairage

Le pilotage des circuits d’éclairage